Partagez | 

 La Confrérie et les mafias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Placid
Date d'inscription : 01/02/2009

Passeport Interplanétaire
Fiche de Présentation:
Carnet de Voyage:
Sphère Relationnelle: Non.

MessageSujet: La Confrérie et les mafias   Jeu 26 Mar - 18:02



La Confrérie

& les mafias



La piraterie spatiale





La plupart des pirates de l'espace sont originaires de Praedonis. Ils y revendent le matériel qu'ils volent sur les divers vaisseaux qu'ils accostent. S'il existera toujours des pirates indépendants, la plupart d'entre eux font aujourd'hui partie de la confrérie. Cette organisation existe depuis plusieurs siècles déjà. Elle a permit aux pirates de s'unir, non seulement dans un but commercial mais aussi pour venir en aide à la population. En effet, quoi qu'on en dise la confrérie est le principal acteur du développement économique de Praedonis. Cette organisation assure aussi depuis longtemps la sécurité du peuple et est aujourd'hui la seule à pouvoir faire figure d'opposition face à la colonisation.

La confrérie est divisée depuis l'invasion de Praedonis. S'ils furent les premiers à défendre la planète, beaucoup sont aujourd'hui résignés et la plupart des pirates de l'espace espèrent maintenant profiter d'une alliance avec les colonisateurs pour continuer leurs activités, d'autres au contraire pensent que la confrérie a pour devoir de participer à la rébellion.




Organisation de la Confrérie





Dans le respect de la tradition, le chef de la confrérie a obtenu son titre dans un combat à mort contre son prédécesseur. Il dirige le cercle, une organisation qui regroupe les commandants des vaisseaux pirates les plus importants. Le chef de la confrérie peut compter sur deux personnes en particulier, un pirate auquel il a accordé le titre de champion ainsi que le chef des gardiens. L'ordre des gardiens est un très vieil organisme qui a pour devoir de protéger la confrérie mais aussi le peuple de Praedonis. Ils veillent au respect des règles et des traditions au sein de la confrérie. Ils ne participent pas à la piraterie spatiale même si certains d'entre eux sont présents sur les vaisseaux pirates.

La majeur partie des gardiens restent sur Praedonis ou ils défendent les villes ou les quartiers contrôlés par la confrérie. Les gardiens les plus doués assurent la garde rapprochée du cercle et du leader de la confrérie dont le bras droit est d'ailleurs leur supérieur direct. Mais ils ne sont pas de simples gardes du corps car ils participent aux débats et aux décisions avec le cercle. Ils inspirent un certain respect et sont toujours écouté, même s'il est vrai que la colonisation a entraîné quelques clivages au sein de la confrérie. Les gardiens veulent en grande majorité continuer de lutter contre la colonisation, tandis que de nombreux pirates motivés par le profit, dont des membres du cercle, commencent à envisager la possibilité d'une cohabitation voire d'une alliance avec l'empire.

Le cercle s'occupe d'organiser et de mener les attaques spatiales. Ils gèrent la logistique et assurent le recèle des marchandises. Ils touchent bien sûr un pourcentage très élevé. Les membres du cercle embauchent les capitaines de vaisseaux légers pour les assister. Pour accéder au cercle, il faut être parrainé par un membre qui va proposer la candidature au chef de la confrérie. Celui ci met l'aspirant commandant à l'épreuve afin de juger de sa bravoure mais aussi et surtout de sa loyauté.



Mafias & trafics





Si Praedonis est un lieu privilégié des activités illégales, d'autres lieux sont touchés comme l'Anima ou certaines régions désertées de Nix ou Caelum. Les trafics les plus classiques sont la drogue, le matériel militaire, pièces détachées de toutes sortes, esclaves, trafic d'organes, etc. Officiellement l'Empire a pour devoir de lutter contre ces organisations, mais la réalité est bien différente puisque les colonisateurs profitent en fait de ces trafics. En échange de taxes importantes ils ferment les yeux sur l'agissement de certains hors-la-loi, tant que ceux ci acceptent leur autorité et évitent de se mêler à la rébellion. Grâce à d'importants pots de vin, les trafiquants parviennent ainsi à faire passer la plupart des marchandises sur les autres planètes.

Les ??? et les ??? sont les plus influentes familles mafieuses de la galaxie. Elles sont présentes sur toutes les planètes en particulier l'Anima, Praedonis et Nix. Ils ont chacun leur lot d'amis influents et d'hommes de main et ce un peu partout dans la galaxie. Les ??? se sont enrichi grâce à la prostitution et la vente d'esclave. Ils enlèvent hommes et femmes dans les villages les moins protégés de Ferae et Praedonis mais aussi dans les régions les plus pauvres de Nix et l'Anima. Parallèlement ils participent à des trafics d'organes et de cobayes humains pour la MTH. Les ??? quant à eux tirent leur pouvoir de la vente de drogue et d'armes. Ce groupe créé de gros clivages au sein de la confrérie, en effet, ce commerce rapporte beaucoup au Prométhée mais génère aussi de gros problèmes d'addiction qui remontent parfois dans les rangs les plus prestigieux de la confrérie. Ils possèdent de nombreux laboratoires éparpillés un peu partout dans la galaxie.

Drogues de l'univers (facultatif)

Le prozium est une drogue synthétique, sans doute la drogue la plus connue et la plus répandue de la galaxie. Elle provoque un relâchement musculaire, l'impression de "flotter", parfois même de ne plus sentir son corps. Le prozium entraîne aussi un ralentissement des mouvements et des réflexes, accompagnés d’un sentiment de calme et de bien-être, parfois d'euphorie. On trouve du prozium extrêmement facilement tant il est répandu mais sa qualité varie considérablement d'un producteur à l'autre. Cette drogue est présente sur toutes les planètes de manière plus ou moins marquée.

Le ??? est une drogue synthétique dopante produite par l'entreprise Monsantas, une entreprise de la filiale MTH. Initialement cette drogue est un stimulant utilisée par les soldats de l'armée impériale afin d'améliorer leurs performances au combat. En effet le ??? augmente les réflexes qu'ils soient physiques ou intellectuels, conférant une sensation de toute puissance généralement accompagné d'un sentiment d'euphorie. Elle se présente généralement sous l'aspect de petits bonbons colorés. Officieusement le surplus est revendu à certaines mafias de Praedonis. C'est une drogue très en vogue dans les milieux bourgeois ou festifs. Elle est revendu dans presque toutes les grandes villes de la galaxie.

Le ??? est une drogue hallucinogène naturelle que l'on retrouve dans la sève d'un arbre  de Ferae. La récolte de la sève et sa transformation sont des savoir faire qui se transmettent de génération en génération dans certains villages. Par un procédé alchimique traditionnel, la sève est transformée afin d'extraire différentes substances. En effet cette sève sert principalement dans le domaine médicale pour ces vertus curatives, mais aussi dans l'alimentation car elle est à la base de la fabrication d'un alcool très répandu sur Ferae. Seuls quelques peuples nomades utilisent la substance hallucinogène qu'elle contient, généralement des chamanes qui tentent d'entrer en contact avec le monde des dieux et des esprits.





Dernière édition par Placid le Lun 20 Avr - 23:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Placid
Date d'inscription : 01/02/2009

Passeport Interplanétaire
Fiche de Présentation:
Carnet de Voyage:
Sphère Relationnelle: Non.

MessageSujet: Re: La Confrérie et les mafias   Ven 17 Avr - 22:23



Facultatif


Quelques règles





Malgré un mode de vie qui peut sembler anarchique, la confrérie possède tout même une hiérarchie qui implique aussi quelques règles, dont le respect est assuré par les gardiens : On ne doit pas voler, abandonner ses camarades ou désobéir à ses supérieurs. Les fautes les plus graves sont d'ailleurs jugées publiquement par les gardiens en présence du chef de la confrérie. Les sanctions diffèrent selon les crimes, passage à tabac, réquisition du butin, voire des biens de la famille. La peine de mort n'est appliquée que pour les actes de trahison extrêmes, le plus souvent les fautes graves conduisent au bannissement définitif de la confrérie.

Ces quelques règles assurent la cohésion et le bon fonctionnement de l'organisation. Néanmoins ces lois sont souvent moins strictes qu'on pourrait le penser. Par exemple le meurtre n'est pas toujours puni au sein de la confrérie car la notion de légitime défense y prend un sens plus large. Ainsi un pirate peut en tuer un autre en cas d'agression, de vol ou face à tout acte déshonorant (tromperie, calomnie). Cependant aucun meurtre ne doit être commis dans le secret car les gardiens restent les seuls juges de la légitimité des crimes. Toute tentative de dissimulation entraîne l'exclusion de la confrérie. La plupart des problèmes quotidiens et des tensions liés à la vie en huis clos dans l'espace sont gérés par des duels à mains nus jusqu’à ce qu'un adversaire soit inconscient. Ces duels se font parfois règle parfois à l'arme blanche, dans ce cas c'est le premier qui entaille son adversaire qui remporte le combat.

Comment entrer dans la confrérie ?

Pour entrer dans la confrérie en tant que simple membre, il faut parvenir à se faire embaucher sur un vaisseau quel qu'il soit. Ça parait simple mais ça ne l'est pas toujours. Les pirates se méfient des étrangers quand ceux ci mettent le nez dans leurs affaires, donc si vous n'êtes pas du coin il va d'abord falloir vous faire respecter et faire parler de vous. Un conseil : quelques pièces d'odéon ouvrent bien des portes...



Vaisseaux pirates





Au fil du temps la confrérie s'est bien développée, elle possède aujourd'hui quelques gros vaisseaux-cités qui font le tour de Praedonis pour commercer. Ils assurent aussi des livraisons de marchandises dans des régions difficiles d'accès pour les convois terrestres. Le plus important d'entre eux et le plus connus est le Prométhée le vaisseau-cité de la Confrérie.

Les pirates utilisent généralement de petits vaisseaux rapides et furtifs, afin d'aborder les autres véhicules par surprise et de pouvoir fuir en cas de besoin. Ce genre d'attaques s'effectuent avec une flotte assez conséquente afin d'encercler l'ennemi. Les attaques les plus importantes sont organisé par le cercle en concertation avec le chef de la confrérie. Elles sont menées par un ou plusieurs membres du cercle assistés par une flotte de vaisseaux plus légers. Les véhicules pillés ne sont pas forcément détruits et l'équipage est parfois épargné, notamment pour la vente d'esclave. Il est vrai que les pirates récupèrent toujours le plus de matériel possible, aussi bien sur les vaisseaux fantômes qu'ils rencontrent parfois, que sur ceux de leurs victimes.

Par superstition, il y a toujours un ou plusieurs gardiens devenu prêtres sur les vaisseaux de la confrérie. Même s'ils ne participent que rarement aux attaques par soucis éthique, ils sont toujours là quand ils s'agit de défendre leurs compagnons face à un adversaire coriace. Quelque soient les croyances de l'équipage, les prêtres aident beaucoup à la cohésion du groupe. Ils organisent des messes au sein des vaisseaux importants mais ils sont présent en premier lieu pour maintenir l'ordre et les traditions de la confrérie. Comme tous les gardiens, les prêtres connaissent bien la faune et la flore et ils font de très bon alchimistes capables de créer des poisons pour enduire leurs lames, mais aussi de fabriquer des médicaments naturels avec lesquels ils soignent les blessés à bord des vaisseaux pirates.



L'ordre des gardiens





Avant tout les gardiens veillent au respect des règles et des traditions de la confrérie. Cet ordre de priorité est lourd de sens puisque le chef des gardiens a le droit et surtout le devoir de prendre la direction totale de l'organisation s'il considère qu'elle fait du tord à la population de Praedonis. Il a aussi la possibilité de dissoudre le cercle. Le chef des gardiens est choisi par les moines du temple de Kahel à Va'alkum. En effet, bien que ces aspects soient souvent ignoré l'ordre des gardiens à un fondement à la fois religieux et politique.

Les gardiens de la confrérie ne participent pas à la piraterie spatiale. Au quotidien ils protègent les quartiers de la confrérie dans les villes importantes de Praedonis. Ils sont particulièrement présent à Va'alkum et ce depuis les débuts de cette organisation. Enfin ils doivent protéger les temples et ils ont d'ailleurs lourdement échoué à cette tâche lors de l'invasion de Praedonis. Après de nombreuses défaites militaires face à l'armée impériale, les gardiens ont perdus leur place dans la villes de Medula et sur l'archipel d'Aniskor. Si la Confrérie reste présente dans ces cités par le biais de ses membres, ses dirigeants y sont cependant activement recherché. De nombreux gardiens se sont retranchés dans le désert pour protéger les peuples nomades, d'autres vivent dans les zones libre de Praedonis, la vallée de Nydris et Va'alkum la cité du désert dont l'emplacement reste encore inconnu des Damazeus.

Mode de vie des gardiens

Les gardiens sont au dessus des lois et n’obéissent qu'à leur chef qui est le seul pouvant juger leurs crimes. Il est cependant rare qu'ils abusent de leur pouvoir. En effet ils sont formés depuis le plus jeune âge dans le but de protéger la Confrérie mais aussi à travers elle le peuple. Ils ont une mentalité très différentes des pirates. Ils sont habitués à la vie nomade dans le désert et ne s’intéressent pas tellement à l'argent ou aux technologies modernes. Les gardiens s'habillent de manière simple. Ils traversent le désert d'Abarat encapuchonné dans leurs traditionnels armures légères. Pour se protéger du sable et du vent, ils portent souvent des masques qui laissent juste paraître leurs yeux. Ils portent aussi de grandes capes. Ils sont de puissants guerriers très respectés, même au delà de la confrérie, mais ils n'usent de la force qu'en accord avec leur religion et leur code d'honneur. Ne vous faites cependant pas d'illusions sur les gardiens, malgré leurs nobles intentions, ils sont issu d'une tradition guerrière et pour eux la fin justifie les moyens.




Sélection et formation des gardiens et prêtres





Les gardiens sont généralement issus de familles pirates de la Confrérie mais aussi d'ailleurs. Dès sept ans ils sont entraînés à l'art du combat au temple de Neguth dans la vallée d'Ydris. A dix ans les plus habiles d'entre eux sont sélectionnés pour suivre la formation qui fera peut être d'eux des gardiens. Ils commencent à suivre un enseignement philosophique et religieux auprès des prêtres du temple de Neguth tout en perfectionnant leurs aptitudes au combat sous les yeux attentifs des gardiens de la régions. Ils commencent aussi à s'éloigner progressivement du temple pour se familiariser avec le désert. Encadrer par les gardiens, ils apprennent à reconnaître ses dangers comme ses atouts pour survivre. Ils connaissent particulièrement bien la faune et la flore de Praedonis. Les gardiens apprennent aussi aux enfants à domestiquer les ???.

A quinze ans ils sont envoyés dans le désert pour vivre avec les peuples nomades. Ils participent alors à un long pèlerinage dont l'étape finale, pour les survivants, est le temple de Kahel à Va'alkum, le siège terrestre de la confrérie. La fin de ce pèlerinage, après deux à trois ans de voyage dans le désert, marque l'intégration finale au sein des gardiens et en quelque sorte le passage à l'age adulte.

Ils restent au moins quelques années à Va'alkum avant d'être assigné ailleurs. A leur arrivé on leur demande de choisir s'ils veulent pousser plus loin leurs aptitudes au combat en tant que gardien ou s'ils souhaitent devenir prêtres. Les prêtres poursuivent leur enseignement religieux mais persévèrent aussi dans l'art du combat à mains nues ou à la dague. Pour les gardiens, c'est l'occasion d'apprendre à tirer avec les armes modernes et pour certains à piloter un vaisseau. On retrouve les meilleurs d'entre eux au sein de la garde rapproché du chef de la confrérie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La confrérie
» La Confrérie des Arcanes
» La Confrérie des Mutants (3/4 libres)
» La Confrérie Du Dragon.
» Jean Raspail à l'Académie Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unio Caeli :: Introduction :: Data Base :: Groupes & Pnj-